Coronavirus : la tension monte dans les prisons en France

Filmée depuis une cellule, une mutinerie avait éclaté dans la prison de Grasse (Alpes-Maritimes) mardi 16 mars. Elle est le symbole de la tension qui règne depuis l’annonce par le ministère de la Justice de la suspension de toutes les visites dans les prisons jusqu’au 30 mars afin de faire respecter le confinement. « Ils ont enlevé les parloirs à cause du coronavirus, donc c’était la goutte. Ils ont enlevé la muscu, le sport, l’école. Il y a plus rien quoi », s’insurge un prisonnier interrogé. Il a fallu envoyer la police, les unités de l’administration pénitentiaire mais aussi des tirs de sommation pour appuyer les 40 surveillants de la maison d’arrêt de Grasse.

Un article à lire intégralement sur France Info.fr
Crédit photo: Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *